Problèmes de thyroïde : 10 causes auxquelles on ne pense pas
Publicité

Une maladie auto-immune

Dans le cas d’une maladie auto-immune, le système immunitaire se défend sans raison contre certaines cellules du corps, ici celles de la thyroïde.
Publicité
C’est la cause la plus fréquente de troubles de la thyroïde.

La thyroïdite d’Hashimoto cause une hypothyroïdie : le corps fabrique des anticorps qui détruisent la glande thyroïde, ce qui entraîne une inflammation de la thyroïde (ou thyroïdite chronique).

A l’inverse, la maladie de Basedow entraîne une hyperthyroïdie due à une stimulation excessive de la glande thyroïde. "L’hyperthyroïdie auto-immune est moins fréquente que l’hypothyroïdie mais plus grave, car l’hyperthyroïdie accélère tout : le rythme cardiaque (tachycardie, qui augmente le risque d’infarctus), mais aussi le métabolisme. En conséquence, la personne maigrit très rapidement, et beaucoup, ce qui entraîne une grosse fatigue. L’hyperthyroïdie représente aussi un risque d’exophtalmie (œil qui sort de l’orbite) et donc de paralysie visuelle", met en garde le docteur Scheimann.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité