Persécution : un symptôme de paranoïa

Persécution : un symptôme de paranoïa

La paranoïa (ou psychose paranoïaque) est une maladie psychiatrique dans laquelle la personne se sent persécutée, notamment parce qu’elle transforme la réalité et interprète de façon erronée les événements. La persécution fait donc partie des symptômes de la paranoïa même s’il ne s’agit pas du seul.

Publicité
Publicité

Symptômes de la paranoïa

La paranoïa et la maladie paranoïaque se traduisent par un ensemble de symptômes, bien que tous ne soient pas systématiquement retrouvés. On peut observer un délire de persécution, ce symptôme étant le principal problème auquel se sentent confrontés les malades. Ils ont une mauvaise appréciation des événements (perte de contact avec la réalité) avec pour conséquence un jugement erroné. La maladie se complique d’une anosognosie, la personne n’étant pas consciente de sa maladie psychiatrique. Cette pathologie fait généralement son apparition chez des hommes ayant entre 35 et 40 ans bien que tout le monde puisse être touché.

Publicité

Troubles de la personnalité et paranoïa

Publicité
La paranoïa désigne une pathologie psychiatrique très vaste qui se subdivise en psychoses de différents sous-types. En fonction de la catégorie précise de paranoïa, la persécution pourra s’accompagner de troubles de la personnalité. Par exemple, la personne sera excessivement jalouse sans que cela soit justifié. Inversement, elle se sentira dans un délire de toute puissance, avec la conviction d’être aimé par une personne (une star, par exemple), on parle d’érotomanie (plus souvent chez les femmes). La personne risque également de se montrer agressive.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité