Parkinson : les traitements

Parkinson : existe-t-il un traitement pour en guérir ?

La maladie de Parkinson est une affection neurodégénérative qui touche principalement les personnes âgées. Provoquant l'altération des cellules cérébrales qui produisent la dopamine, cette pathologie ne fait l'objet d'aucun traitement curatif.

Tous les articles

Maladie de Parkinson : les traitements naturels

Alimentation, acupuncture, sophrologie... Certaines alternatives naturelles aident à mieux vivre avec la maladie de Parkinson. Le Pr Damier, neurologue et vice-président du comité scientifique de France Parkinson, fait le point sur les méthodes qui soulagent certains symptômes.

Parkinson : le premier traitement qui a été inventé

Induite par une insuffisance de production de dopamine, la maladie de Parkinson requiert une prise en charge thérapeutique souvent complexe visant à diminuer les troubles moteurs tout en maîtrisant les effets secondaires du traitement. Mais quel fut le tout premier traitement découvert ? 

Parkinson : comment se fait la définition du traitement

La maladie de Parkinson est une pathologie neurodégénérative qui peut prendre diverses formes. La définition d’un Parkinson distingue notamment les syndromes parkinsoniens des maladies de Parkinson dites idiopathiques (sans origine connue). Mais sur quels éléments se base-t-on pour traiter un Parkinson ? Comment se fait la définition du traitement à adopter ? 

Parkinson : des traitements différents selon l'âge ?

La maladie de Parkinson est une pathologie neurodégénérative détruisant certaines cellules nerveuses, les neurones dopaminergiques, localisées dans le cerveau. Si elle se déclare généralement après 50 ans, elle peut parfois se déclencher nettement plus tôt… Face à la maladie de Parkinson, les traitements varient d'ailleurs souvent en fonction de l'âge du malade : toutes les informations dans cet article. 

Parkinson : quels sont les traitements ?

La maladie de Parkinson est neurodégénérative : les neurones produisant la dopamine qui stimule notamment les centres du mouvement sont progressivement détruits. Si l'on ne sait pas encore guérir la maladie, il existe plusieurs traitements pour soulager ses symptômes. Le point avec le Dr Gilles Caplain, gériatre à l'hôpital Georges Clémenceau de Champcueil.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité