Mon enfant est atteint de boulimie : que faire ?

Mon enfant est atteint de boulimie : que faire ?

Touchant plus couramment les jeunes filles, la boulimie est un trouble du comportement alimentaire contre lequel il faut lutter rapidement. Avoir un enfant touché par cette maladie, c'est souvent se retrouver démuni. Pourtant, les parents sont en première ligne pour aider leur enfant et ce sont souvent eux, en relais des thérapeutes, qui ont la capacité de le soigner.

Publicité
Publicité

La boulimie et le moment du repas

Le moment du repas doit se dérouler paisiblement pour l'équilibre familial. Or, c'est un moment d'angoisse pour le sujet boulimique et il ne s'agit pas de le braquer. La conversation ne doit donc pas tourner autour de la maladie, mais détourner au contraire l'attention de cette obsession alimentaire. Le repas constitue aussi un moment de repos pour les parents, qui doit être respecté pour tenir la distance durant le processus de guérison.

Publicité

Une approche subtile de la boulimie

L'attitude des parents est trop souvent synonyme de conflits. La boulimie ne peut qu'empirer lorsque le chantage, les récriminations, les reproches s'installent. Dire à son enfant qu'on a remarqué que quelque chose n'allait pas et l'inviter à consulter un spécialiste de la psychiatrie ou de la psychologie sont la meilleure des méthodes. Il est également préférable que les parents s'abstiennent de juger le corps de leur enfant ou sa façon de manger. En quelque sorte, les parents ne doivent pas jouer le rôle d'un miroir. L'amour qu'ils portent à leur enfant est d'ailleurs essentiel à la guérison. Car la personne boulimique manquant déjà de confiance en elle, il ne faut jamais la rabaisser.

L'obsession pour l'alimentation, le gras, le sucre, se traduit en outre souvent par des conversations liées à la nourriture. Le rôle des parents est donc d'axer la discussion sur des sujets plus essentiels, afin de ne pas trop accorder d'importance à l'aspect physique.

Se renseigner sur la boulimie

Publicité
Il est important de renseigner sur le fonctionnement de ce trouble du comportement, en se rapprochant d'une association par exemple. Cette démarche permettra en effet d'adopter progressivement la bonne attitude pour ne pas braquer son enfant et pour l'aider à dépasser ce trouble. C'est vers ce savoir-être que les parents doivent donc tendre.
  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité