Maladie de Crohn : est-ce héréditaire ?

Maladie de Crohn : est-ce héréditaire ?©iStock

Considérée comme étant une maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI), la maladie de Crohn se caractérise par une inflammation chronique du tube digestif. Comment se manifeste-t-elle ? A quoi est-elle due et de quelle prise en charge fait-elle l’objet ?

Publicité
Publicité

Maladie de Crohn : quels symptômes ?

Evoluant sous la forme de poussées auxquelles succèdent des périodes de rémission plus ou moins longues, la maladie de Crohn se traduit principalement par de violentes douleurs abdominales et par de la diarrhée. Si la pathologie peut potentiellement affecter la totalité du tube digestif, elle se concentre généralement entre l’intestin grêle et le côlon. Les manifestations digestives entraînent par ailleurs, souvent, une perte de poids et un affaiblissement.

Maladie de Crohn : quelles causes ?

Si les causes réelles de la pathologie ne sont pas formellement avérées, l’hypothèse d’une origine auto-immune est néanmoins avancée par certains chercheurs. Il s’agirait, en fait, d’une anomalie du système immunitaire du patient, qui se retournerait contre son propre tube digestif. L’hérédité jouerait ainsi un rôle chez 10 % à 25 % des personnes atteintes.

Maladie de Crohn : quels traitements ?

Publicité

Actuellement, il n’existe pas de traitement curatif. La prise en charge de la maladie de Crohn s’articule autour de deux axes. Le traitement de crise, tout d’abord, consiste à soulager la douleur et à stopper la diarrhée. Parallèlement, le traitement de fond, lui, vise à réduire la fréquence des crises. En outre, l’alimentation fait également partie de la prise en charge de cette maladie inflammatoire. Les patients sont généralement soumis à un régime alimentaire particulier.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité