Sécheresse vaginale : comment utiliser du gel intime ?

Publicité
La sécheresse vaginale se traduit par une lubrification insuffisante (voire, dans certains cas, totalement inexistante) des parois vaginales. Bien que généralement bénigne, elle occasionne un inconfort certain. Les symptômes d’une sécheresse intime peuvent être variés : envies fréquentes d’uriner, infections vaginales à répétition, douleurs accompagnées de saignements pendant les rapports sexuels ou encore sensations de démangeaisons vaginales. Pour remédier à ce problème, il existe toute une variété de solutions très efficaces. Pour commencer, il est conseillé d’utiliser un gel intime.
Publicité

5256123-inline-500x281.jpg© Istock

Utiliser un gel intime : mode d’emploi

Certains gels sont vendus en doses individuelles pour une application intravaginale très précise et particulièrement pratique. D’autres sont vendus en tube. Il suffit alors d’appliquer une noisette de gel dans le vagin, puis de masser délicatement la zone intime jusqu’à pénétration complète du produit.

Publicité
Bien choisir son gel intime

Il est essentiel de sélectionner le produit adapté à ses besoins. Pour faire le bon choix, il peut être utile de demander conseil à son médecin, à son gynécologue ou à son pharmacien. On opte idéalement pour un gel intime très doux sans hormone, sans colorant, sans parfum, sans paraben, ni autres additifs chimiques. Il existe une grande variété de gels intimes. Ceux enrichis en végétaux (aloe vera, camomille, hamamélis ou calendula, par exemple) ont la particularité d’être très hydratants. La flore vaginale est ainsi respectée et les muqueuses intimes sont intensément réparées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité