Douleurs pelviennes : un symptôme de kyste ovarien

Douleurs pelviennes : un symptôme de kyste ovarien©iStock

Les kystes ovariens sont des excroissances de petite taille qui se développent au niveau des ovaires, de manière uni- ou bilatérale. Il s’agit généralement d’une affection gynécologique bénigne, qui doit néanmoins faire l’objet d’un suivi médical.

Publicité
Publicité

Kyste ovarien, quels symptômes ?

Dans la majorité des cas, les kystes ovariens n’occasionnent pas de symptômes suffisamment probants pour faire l’objet d’une consultation gynécologique spécifique. Ils sont généralement détectés lors d’un examen de routine ou pour un autre motif. Chez certaines femmes, en revanche, ces petites excroissances emplies de liquide peuvent générer des douleurs pelviennes et/ou abdominales d’intensité variable ainsi qu’une fatigue inexpliquée. Elles peuvent également, lorsqu’elles sont de taille importante, occasionner des troubles gastro-intestinaux tels que la constipation.

Publicité

Kyste ovarien, quels traitements ?

Généralement, les kystes ovariens se résorbent naturellement en un ou plusieurs cycles menstruels. Avant de mettre en œuvre un traitement plus spécifique, le gynécologue va donc attendre environ trois mois. Si le kyste ovarien persiste, le gynécologue pourra opter pour différentes stratégies thérapeutiques en fonction de l’âge de la patiente et de la taille de l’excroissance. Ainsi, il peut privilégier l’administration d’une pilule contraceptive, tandis qu’une ablation chirurgicale sera plus indiquée en présence de kystes massifs. En effet, la persistance d’un kyste accroît le risque de rupture et, par conséquent, d’hémorragie abdominale ou de pression excessive sur l’ovaire.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité