Ventre ballonné : un signe de cirrhose

Ventre ballonné : un signe de cirrhose©iStock

Un repas trop riche, des problèmes de transit ou le stress peuvent provoquer un ventre ballonné. Cependant, quand le ventre est ballonné et que d’autres symptômes apparaissent, comme un jaunissement de la peau ou des chevilles enflées, cela peut être un signe d’insuffisance hépatique. Éclaircissements.

Publicité
Publicité

Ventre ballonné : un des signes de la cirrhose

La cirrhose est une maladie grave du foie qui se traduit par une fibrose de celui-ci. Le foie ne peut alors plus fonctionner normalement. Il ne peut plus détoxifier correctement l’organisme. Certains pigments, comme la bilirubine, ne peuvent plus être recyclés par le foie et s’accumulent dans l’organisme, colorant la peau en jaune. Des troubles métaboliques peuvent apparaître et une grande quantité de liquide peut s’accumuler dans la cavité abdominale, provoquant un ventre ballonné.

Publicité

Ventre ballonné : quels sont les traitements ?

Le ventre ballonné peut être dû à plusieurs causes. Il faut donc comprendre ce qui provoque le ballonnement du ventre afin d’opter pour le traitement adéquat. Le ventre ballonné peut être le reflet d’une alimentation déséquilibrée ou d’un dysfonctionnement de l’appareil digestif qu’il convient de soigner. Cependant, quand le ventre ballonné est lié à une éventuelle cirrhose, la prise en charge doit être rapide car l’évolution peut se faire vers une insuffisance hépato-rénale. L’hospitalisation est recommandée et le traitement est orienté suivant les causes de la cirrhose : une consommation excessive d’alcool ou une hépatite. Dans les cas les plus avancés, une greffe hépatique doit être envisagée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité