Hernie discale lombaire : la définition

Hernie discale lombaire : la définition©iStock

On parle de hernie discale lorsqu’un disque intervertébral exerce une saillie en dehors de son emplacement naturel. Logiquement, la hernie discale lombaire concerne l’un des disques situés entre les vertèbres lombaires.

Publicité
Publicité

Quels sont les symptômes de la hernie discale lombaire ?

La douleur constitue la principale manifestation de la hernie discale. Dans ce cadre précis, elle se concentre principalement dans le bas de la colonne vertébrale. Selon les individus et la taille de la saillie discale, la sensation douloureuse peut être fulgurante ou prolongée, localisée ou diffuse. Les hernies discales lombaires les plus sévères peuvent entraîner une atonie musculaire, des engourdissements ou des paresthésies qui se diffusent dans toute une jambe, voire jusqu’au pied.

Publicité

Quels sont les traitements de la hernie discale lombaire ?

Le traitement de première intention de la hernie discale lombaire s’articule autour de deux axes thérapeutiques : l’administration de médicaments antalgiques pour soulager la douleur et la mise au repos. Lorsque la guérison spontanée n’est pas obtenue au bout de 4 à 6 semaines, des infiltrations de corticoïdes dans les lombaires sont parfois envisagées en deuxième recours. Pour éviter les récidives, il est souvent conseillé au patient de suivre plusieurs séances de kinésithérapie afin de muscler son dos. En outre, la chirurgie n’est indiquée que dans les cas les plus graves ou présentant de forts risques de complications. L’acte opératoire consistera alors à enlever la hernie discale afin de libérer les structures nerveuses comprimées et, ainsi, soulager la douleur.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité