Infection urinaire : un risque pour les reins

Infection urinaire : un risque pour les reins©iStock

Les problèmes au niveau des reins sont parfois secondaires à une infection urinaire comme la cystite. Quels sont les symptômes de l’infection rénale ? Comment traiter efficacement une infection urinaire pour éviter les complications ?

Publicité
Publicité

La cystite, une infection urinaire qui peut affecter le rein

La cystite est une inflammation de la vessie d’origine infectieuse qui concerne surtout les femmes. Elle se manifeste par des envies fréquentes et pressantes d’uriner, des douleurs localisées, une sensation de brûlure pendant la miction, et une urine anormalement foncée. Il s’agit d’une infection généralement bénigne, mais qui peut entraîner des complications en cas de récidive. Si aucun traitement efficace n’est mis en place, il existe un risque de pyélonéphrite. Cette infection rénale menace surtout les patients qui souffrent de diabète et ceux qui ont un système immunitaire défaillant. Les enfants victimes d’une infection urinaire doivent également être étroitement suivis jusqu’à la guérison.

Comment traiter les infections urinaires et rénales ?

Publicité

Si l’infection urinaire (cystite, urétrite) est causée par une bactérie, le médecin prescrit des antibiotiques. La pyélonéphrite nécessite une hospitalisation urgente si elle est obstructive, autrement dit si l’infection s’accompagne d’un calcul qui bouche les voies urinaires. Chez certains patients, l’atteinte rénale est si grave que l’ablation devient nécessaire (les deux reins sont parfois retirés).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité