Maladie de Verneuil : les régions du corps les plus touchées

Maladie de Verneuil : les régions du corps les plus touchées©iStock

La maladie de Verneuil (ou hidrosadénite, ou acné apocrine ou encore maladie de Velpeau) est une inflammation chronique de la peau. Mais qui est concerné par la maladie de Verneuil ? Par ailleurs, est-ce que toutes les régions du corps peuvent être touchées par cette affection ?

Publicité

Qui est concerné par la maladie de Verneuil ?

La maladie de Verneuil est une inflammation de la peau qui peut potentiellement toucher n'importe qui. Toutefois, certaines personnes sont plus susceptibles que d'autres de développer ce type de pathologie. C'est notamment le cas des femmes ménopausées (sans que l'on puisse expliquer pourquoi) et des personnes ayant entre 16 et 40 ans. En effet, les enfants et les adultes de plus de 40 ans sont épargnés par cette maladie. Les personnes ayant des antécédents familiaux d'hidrosadénite présentent également davantage de risques que les autres de développer la maladie (facteur génétique).

Publicité

Maladie de Verneuil : les régions les plus touchées

Certaines régions sont plus touchées que d'autres par les lésions qu'entraîne la maladie de Verneuil. Les zones en question sont celles qui possèdent des glandes apocrines, c'est-à-dire un certain type de glandes sudoripares (productrices de sueur). Ainsi, les régions touchées par l'acné apocrine sont les aisselles, la région de l'aine, les fesses et les seins. La maladie se traduit par des lésions nodulaires inflammatoires et douloureuses qui peuvent progressivement s'infecter et suppurer. Une cicatrisation finit finalement par intervenir, mais généralement après plusieurs rechutes, la maladie pouvant persister plusieurs années durant (et parfois même s'aggraver).

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité