Ces stars qui se battent contre des maladies incurables

Les progrès de la médecine améliorent la prise en charge et les chances de guérison de nombreuses maladies. Cependant, certaines restent incurables. Jean Reno, Enora Malagré, Catherine Zeta-Jones ou encore Jean-Marie Bigard. Découvrez les célébrités atteintes par des maladies que l'on ne peut pas guérir. 

Publicité
Publicité

Jean Reno : "Je suis atteint de diabète de type 2"

© abacapressL’acteur français Jean Reno, aujourd’hui âgé de 68 ans, est atteint de diabète de type 2 pour lequel il est suivi depuis plus de 15 ans.

Une maladie héréditaire : "Je suis atteint d'un diabète de type 2, qui se détecte souvent autour de la cinquantaine. Mon père et ma tante en souffraient. Je l'ai donc reçu en héritage. J'avais, comme disent les médecins, des prédispositions, mais on pense toujours passer à travers tout. Vous connaissez la nature humaine: 'Les gens meurent, mais pas moi.' "explique Jean Reno dans L'Express en juin 2017.

Publicité

Des symptômes handicapants : Jean Reno raconte les premiers symptômes de ce trouble métabolique, caractérisé par un excès chronique de glucose dans le sang : "Vous croyez vivre normalement, puis une nuit vous vous levez plusieurs fois pour aller uriner, vous avez tout le temps soif, vous ressentez une grosse fatigue, une éventuelle baisse de l'acuité visuelle", confie-t-il.

Un régime alimentaire sain : Jean Reno explique faire très attention à ce qu’il mange et observer un traitement régulier : "J'ai commencé par des médicaments classiques puis, assez rapidement, la maladie a évolué. Un an et demi après son déclenchement, je me suis mis, en plus, à me faire des injections d'insuline pour réguler ma glycémie."

La maladie : C'est de loin le plus courant des deux types de diabète, puisqu'il représente 90 % des cas de diabète. En progression constante dans la population, le diabète de type 2 n'est pas toujours évident à repérer et sera le plus souvent diagnostiqué lors d'une visite médicale de routine. Le diabète de type 2 se caractérise par un taux trop élevé de glucose dans le sang (taux supérieur à 1,2 g/l) et se manifeste plus volontiers chez les adultes au-delà de 40 ans. Il est dû à une sécrétion insuffisante d’insuline par l’organisme. Parmi les facteurs qui favorisent son apparition, on trouve le surpoids et la sédentarité.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité