Autisme infantile : comment le détecter ?

Autisme infantile : comment le détecter ?

Troubles du langage et du comportement, manque d’interactions sociales, mouvements répétés, isolement… L’autisme infantile est un trouble envahissant du développement (TED), qui se manifeste dès les premiers mois. Ce handicap requiert une prise en charge pluridisciplinaire.

Publicité
Publicité

Les tout premiers signes d’autisme infantile

L’autisme infantile se caractérise par trois sortes de troubles : les troubles de la communication, du comportement et les interactions sociales. Ainsi, les enfants autistes parlent plus tard que les autres enfants. A l’âge de deux ans, ils n’ont parfois poussé aucun cri, ni prononcé aucun mot. Leur visage est inexpressif. Ils ne sourient pas et demeurent impassibles en entendant leur prénom. En outre, ils ne parviennent pas à établir de connexion émotionnelle avec leurs parents ou leur entourage, et regardent ailleurs lorsqu’on leur désigne un objet.

Publicité

Les autres symptômes d’autisme infantile

Publicité
L’enfant autiste a des mouvements répétés. Il peut aussi passer des heures à jouer seul dans son coin, à déplacer mécaniquement une petite voiture. Il ne partage donc pas ses activités avec les autres. Autre caractéristique : la tonalité de sa voix est neutre et il s’exprime surtout par suites de mots. Manquant d’imagination, il n’aime pas les jeux créatifs et, pour lui, une épée en bois n’a aucun intérêt. En revanche, il est attiré par certains objets, en particulier ceux qui ont un mouvement rotatif. Comment vaincre l’autisme infantile ? L’autisme n’est pas une maladie, mais un handicap. Il n’existe donc aucun traitement spécifique. La prise en charge consiste à apprendre à vivre avec son handicap. Elle est pluridisciplinaire et couvre plusieurs domaines, tels que l’éducation, la communication, l’orthophonie et la psychomotricité.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité