Autisme atypique : qu'est-ce que c'est ?

Autisme atypique : qu'est-ce que c'est ?

Il existe plusieurs formes d’autisme, dont le syndrome d’Asperger, la forme la moins grave. L’autisme atypique est, quant à lui, un trouble envahissant du développement, qui se distingue principalement de l’autisme infantile par l’âge auquel apparaissent les premiers signes, ainsi que par le caractère des troubles.

Publicité
Publicité

Critères diagnostiques d’autisme infantile

Tous les troubles autistiques sont classés en trois catégories : les problèmes de communication, de comportement et de socialisation. Ainsi, avant l’âge de 2 ans, l’enfant ne rit ou ne sourit presque jamais. Il n’interagit pas avec ses parents et son visage reste inexpressif. Par exemple, lorsqu’on lui montre un objet du doigt, il regarde ailleurs. Les troubles du comportement, quant à eux, incluent les gestes répétés, les tics moteurs, la fixation sur un objet en particulier (surtout les objets qui tournent), l’isolement, les crises de colère et le manque d’intérêt pour les jeux imaginatifs. Enfin, les autistes ont du mal à s’intégrer dans la société car ils ne comprennent ni ses codes, ni les personnes qui la composent. Ils manquent par conséquent d’empathie, ne parviennent pas à lire les émotions des autres, ni à exprimer les leurs.

Publicité

L’autisme atypique, associé à un retard mental profond

Publicité
On parle d’autisme atypique lorsque les premiers signes surviennent tardivement et lorsque les troubles appartiennent seulement à une ou deux des catégories précédemment citées. Cette forme d’autisme apparaît après l’âge de 3 ans et affecte surtout les enfants qui ont un retard mental important.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité