Autisme Asperger : la définition

Autisme Asperger : la définition

L’autisme Asperger ou syndrome d’Asperger concerne principalement les garçons, quatre fois plus que les filles. Ce trouble envahissant du développement est plus difficile à diagnostiquer que les autres formes d’autisme, car les enfants n’ont pas de retard de langage ni de déficience intellectuelle.

Publicité
Publicité

Les signes d’autisme Asperger

Les enfants atteints du syndrome d’Asperger communiquent très peu avec leurs parents avant l’âge de trois ans. Ils sourient et interagissent avec eux rarement, préférant souvent concentrer leur attention sur un objet précis. En grandissant, les troubles sont en revanche plus clairs et concernent trois domaines : le langage et la communication, la socialisation et les troubles neurosensoriels. Le premier domaine inclut les difficultés à exprimer ses émotions, à comprendre des jeux de mots ou des concepts abstraits. Du point de vue social, l’enfant préfère en outre jouer tout seul et ne partage pas ses centres d’intérêt. Il manque d’empathie, réagit souvent de façon surprenante et ne parvient pas à assimiler les codes qui régissent la société. Enfin, les troubles neurosensoriels se manifestent notamment par des gestes maladroits et répétés, une hyposensibilité (ou hypersensibilité), une expression figée et des crises de colère.

Publicité

L’autisme Asperger à l’âge adulte

Publicité
Les adultes qui souffrent du syndrome d’Asperger éprouvent de grandes difficultés à s’épanouir dans leur vie personnelle et professionnelle. Souvent exclus et incompris à cause de leur incapacité à s’exprimer et à deviner les émotions d’autrui, ils ont des comportements choquants. Ils peuvent par exemple parler de leur sujet favori, tandis que leur entourage pleure un membre de leur famille. Ils ne supportent pas non plus le bruit et tendent à déprimer.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité