Angine blanche et inflammation des amygdales : quels traitements ?

Angine blanche et inflammation des amygdales : quels traitements ?

Il y a des infections que nous connaissons tous au moins une fois dans notre vie, comme l’angine blanche, qui touche aussi bien les enfants que les adultes et qui survient aussi bien l’hiver que l’été. Douloureuse mais le plus souvent bénigne, l’angine blanche est particulièrement reconnaissable.

Publicité
Publicité

Qui dit angine dit inflammation des amygdales

Derrière l’angine blanche se cache une inflammation des amygdales. Les amygdales grossissent, deviennent très rouges et douloureuses. C’est cette inflammation qui donne les symptômes caractéristiques de l’angine blanche : une gorge très sensible avec des difficultés pour avaler, entrainant une perte d’appétit pour le patient, mais également une forte fièvre.

Publicité

L’angine blanche virale ou bactérienne ?

Publicité
Deux origines sont possibles pour l’angine blanche. Elle peut être due à un virus qui disparaîtra alors en quelques jours. La seconde possibilité est l’infection bactérienne. Dans ce cas, l’angine doit être traitée rapidement car elle peut présenter des complications. Vaincre l’angine blanche : les traitements Pour l’angine virale, aucun traitement particulier n’est prescrit, il consistera uniquement à traiter les symptômes : un anti-inflammatoire pour soulager la gorge et un antipyrétique pour contrôler la fièvre. Pour l’angine bactérienne, l’antibiotique est alors obligatoire, en plus du traitement des symptômes. Dans tous les cas, mieux vaut consulter un médecin qui déterminera la cause de l’angine par un test rapide.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité