Alimentation et diabète : 3 choses à retenir

Alimentation et diabète : 3 choses à retenir

Aliments et diabète sont étroitement liés puisque cette maladie chronique se détermine par un excès de sucre dans le sang. Il convient donc d'être attentif à son alimentation en cas de diabète, en commençant par respecter quelques principes simples.

Publicité
Publicité

Alimentation et diabète : on suit les recommandations médicales

Le diabète est une pathologie chronique qui ne se guérit pas mais qui est toutefois bien prise en charge par le milieu médical. Il est d'ailleurs important de suivre les conseils des médecins au sujet du traitement quotidien par insuline notamment, et de l'alimentation. Chaque patient est unique et il est donc préférable de consulter un diététicien ou un nutritionniste pour obtenir une liste de menus adaptés, même s'il existe des règles alimentaires générales. Alimentation diabète de type 2 : on évite les écarts Pour prévenir les complications liées au diabète de type 2 dit non insulinodépendant, il est important de pratiquer une activité physique avec l'accord de son médecin et de respecter certaines mesures hygiénodiététiques. Il est en effet primordial de suivre une alimentation variée et équilibrée, de prendre ses repas à heures fixes et de privilégier la collation au grignotage pluriquotidien, sous peine de faire varier dangereusement le taux de glycémie.

Publicité

Alimentation diabète de type 1 : on mange raisonnablement

Publicité
Lorsque l'on souffre de diabète de type 1 et, en fonction des cas, de diabète non insulinodépendant, il est préférable de consommer des glucides complexes, des légumes, un peu de viande blanche ou de poisson ainsi que des fruits peu hyperglycémiants (cerises, abricots…). Et ce, au détriment des glucides simples, de la charcuterie, de la viande rouge et des gras saturés.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité