maladie de verneuil cause

Les dernières actualités

Maladie de Verneuil : l'hidrosadénite est-elle contagieuse ?

Egalement appelée hidrosadénite, la maladie de Verneuil se caractérise par la formation d’abcès au niveau des follicules pilo-sébacés. Cette pathologie cutanée inflammatoire chronique a été décrite, pour la première fois, par le chirurgien Aristide Verneuil en 1854. A quoi est-elle due ? Comment est-elle traitée ?

Maladie de verneuil : les traitements naturels existent-ils ?

Parmi les maladies peu connues du grand public, nous pouvons citer la maladie de Verneuil. Cette maladie chronique de la peau toucherait 1% de la population française soit environ 650 000 personnes.

Maladie de Verneuil : le traitement chirurgical

La maladie de Verneuil également appelée hidrosadénite, hidradénite suppurée ou encore acné inversée, est une affection dermatologique chronique, non infectieuse qui se caractérise par l’apparition sur la peau de nodules douloureux et d’abcès qui s’accompagnent d’écoulement purulents, de fistules et de cicatrices hypertrophiques. Elle peut atteindre toutes les parties du corps avec une préférence pour les grands plis où se trouvent les glandes apocrines (glandes sudoripares).

Kyste sous l'aisselle : est-ce la maladie de Verneuil ?

Méconnue, la maladie de Verneuil, ou hidrosadénite suppurée, est une pathologie inflammatoire chronique qui affecte les glandes apocrines et se caractérise par l'apparition de kystes et d'abcès. Plus communément appelées glandes sudorales, ces structures particulières sont présentes essentiellement au niveau des aisselles et des organes génitaux.