Prolifération croissante des tiques : surtout protégez-vous !

Prolifération croissante des tiques : surtout protégez-vous !©AdobeStock
Publicité

A cause des changements de températures, l'année 2017 subit une prolifération inédite des tiques avec des risques de plus en plus grands pour les familles mais aussi les animaux. Rappel des bons gestes de prévention.

Publicité

Parce qu'elles peuvent transmettre la maladie de Lyme à l'Homme (33 000 cas par an) et à l'animal, les tiques font peur. Problème : elles sont de plus plus présentes dans la nature à cause des changements de températures caractéristiques de l'année 2017 et de plus en plus résistantes. Plus que jamais, il faut connaître les gestes pour se protéger, protéger ses enfants et ses animaux.

Publicité

Les 7 précautions à prendre chez l'Homme

A l'inverse du chien, les Hommes ne possèdent pas de traitement préventif pour se prémunir des maladies pouvant être transmises par les tiques. Le seul moyen de se protéger c'est d'adopter les bons gestes de prévention :

- se couvrir les bras et les jambes en cas de balades dans la nature

- porter des vêtements longs

- rentrer le bas du pantalon dans les chaussettes ou les bottes

- mettre un chapeau

- utiliser des répulsifs contre les insectes sur la peau ou les vêtements

- inspecter les zones du corps après une balade en forêt, notamment chez les enfants

- se renseigner sur les régions à risque de tiques.

Chien : des consultations en constante augmentation

Dans un communiqué du laboratoire MSD Santé animale, le Dr Jean-Matthieu Ricard, vétérinaire, atteste que " le nombre de consultations liées aux tiques a augmenté" pour les chiens, "probablement dû à la fois à une recrudescence des tiques et à une sensibilisation des propriétaires" selon le spécialiste. Pour rappel, l es animaux domestiques qui attrapent des tiques peuvent être sujets à des réactions inflammatoires (nodules) sur le lieu de morsure. Mais surtout, en se nourrissant sur l’animal, les tiques peuvent leur transmettre de nombreux agents pathogènes responsables de maladies généralement graves, et parfois mortelles. Le diagnostic est d’autant plus compliqué pour le vétérinaire que la tique a la particularité de pouvoir transmettre plusieurs maladies à la fois. Tout propriétaire de chien en France connaît par exemple la piroplasmose, qui est mortelle si un traitement n’est pas réalisé en urgence par le vétérinaire.

Pour protéger son animal d'une contamination liée aux tiques :

- le traiter tout au long de l'année contre les tiques : " Nous recommandons le traitement antiparasitaire plus en fonction du mode de vie du propriétaire. Certains préfèrent l’utilisation d’un comprimé car le mode d’administration est plus facile, en particulier si son effet est longue durée et qu’il peut se coupler avec un traitement contre les vers. D’autres préfèrent un traitement topique ou un collier. Grâce à l’éventail des possibilités disponibles, nous conseillons au mieux les propriétaires sur les traitements à utiliser" explique le Dr Ricard.

- inspecter systématiquement le chien au retour de la promenade : la présence d'une tique peut prendre la forme d'une boule foncée si elle est gorgée de sang.

Vidéo. Qu'est-ce que la maladie de Lyme ?

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité