Scoliose infantile : le port d'un corset

Scoliose infantile : le port d'un corset

Porter un corset lors d’une scoliose infantile est assez contraignant. Pourtant, c’est la condition sine qua non pour que la déformation de la colonne vertébrale régresse durant la croissance. La compréhension des enjeux par l’enfant, mais aussi par sa famille, conditionne les suites de la déformation du dos.

Publicité
Publicité

Quand le corset est-il porté pour corriger la scoliose ?

La scoliose infantile doit évoluer lors des différentes consultations pour qu’un corset correcteur soit prescrit. Il arrive aussi que certaines déformations importantes entraînent d’emblée le port du corset chez l’enfant. En règle générale, le corset est porté de jour comme de nuit. Il n’est ôté que lors de la toilette et des activités physiques.

Publicité

La kinésithérapie pour accompagner la scoliose infantile

Publicité
Contrairement au traitement orthopédique du corset, la kinésithérapie n’a pas pour vocation de réduire les déformations de la scoliose infantile. Cependant, elle permet d’apprendre à l’enfant à appréhender son corset, et à maintenir un état de musculation du tronc adéquat. La scoliose handicape par ailleurs souvent la respiration. Le kinésithérapeute rééduquera l’enfant à l’aide d’exercices respiratoires. Scoliose infantile : un suivi médical régulier L’enfant atteint de scoliose est en pleine croissance. C’est pourquoi le suivi médical régulier est indispensable afin de contrôler l’évolution de la scoliose infantile. Au fil du temps, il est parfois nécessaire de modifier la correction apportée par le corset, ou d’augmenter sa taille au fur et à mesure de la croissance de l’enfant. Sur prescription médicale, l’orthoprothésiste qui a fabriqué le corset le rendra évolutif.

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité