Scoliose : en quoi consiste l'opération ?

Scoliose : en quoi consiste l'opération ?

La scoliose est une affection du dos qui se manifeste par une ou plusieurs déviations de la colonne vertébrale, qui adopte la forme de S. Le port d’un corset, la kinésithérapie et l’ostéopathie permettent souvent de corriger les déviations. Lorsque ces traitements sont insuffisants et que les douleurs deviennent insupportables, la chirurgie s’impose.

Publicité
Publicité

Objectif et déroulement de l’opération

Le traitement chirurgical de la scoliose est envisagé lorsque la courbure est supérieure à 45 degrés. L’opération consiste à rendre la colonne vertébrale plus droite. Pour ce faire, le chirurgien retire des disques intervertébraux et procède à une greffe osseuse. Il prélève des fragments d’os sur la hanche du patient et les insère à la place des disques retirés afin d’unir les vertèbres. Des tiges métalliques sont ensuite placées le long du rachis pour le maintenir droit, pendant toute la durée d’ossification. L’intervention dure entre 4 et 12 heures, en fonction de la courbure de la colonne et des fusions à réaliser.

Publicité

Possibles complications après une opération de scoliose

Publicité
Des douleurs peuvent apparaître après l’opération. Dans la plupart des cas, le patient commence à marcher à partir du 3e ou 4e jour et peut reprendre ses activités après 2 ou 3 semaines. Des complications surviennent quelquefois, notamment des troubles neurologiques liés à l’anesthésie (paralysie). Le processus d’ossification après la greffe osseuse ne se déroule pas toujours comme souhaité et une tige peut se briser, conduisant à une nouvelle opération.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité