Sciatique et lumbago : quels sports sont recommandés ?

Publicité

On le sait, faire du sport est fortement recommandé. Néanmoins, en cas de douleurs au dos, de sciatique et de lumbago (des douleurs qui affectent 80 % des Français au moins une fois dans leur vie), quelle activité physique peut-on pratiquer ? Plus exactement, en cas de sciatique et de lumbago, quels sports sont recommandés ? À noter : l’activité sportive à pratiquer doit tenir compte de vos préférences, la notion de plaisir étant essentielle.

Publicité

© Fotolia,anna bizon

Mal de dos et sciatique : quels sports pratiquer ?

La sciatique est l’inflammation du nerf sciatique, un nerf qui va des vertèbres lombaires jusqu’aux pieds. Cela se traduit par une violente douleur particulièrement handicapante. En période de crise de sciatique aiguë, la pratique de toute activité physique est impossible. En revanche, en cas d’accalmie, il est fortement recommandé de renforcer ses muscles abdominaux et lombaires. Le reste du temps, il est recommandé de pratiquer des sports peu traumatisants tels que la marche, le vélo (sur route ou d’appartement), la natation voire le yoga.

Quels sports pratiquer en cas de lumbago ?

En cas de lumbago, c’est-à-dire de douleurs lombaires datant de moins d’un mois, il faut dans un premier temps privilégier le repos. Néanmoins, dès que la douleur s’amenuise, il ne faut pas hésiter à reprendre une activité physique si possible très régulière (il est prouvé que l’exercice est le meilleur moyen de prévenir les lombalgies). Il faut, cette fois encore, éviter les sports imposant d’importantes contraintes vertébrales (judo, haltérophilie, équitation…), ou ceux impliquant de brusques changements d’appuis (tennis, football…). En revanche, il est recommandé d’alterner la pratique d’exercices doux et d’étirements avec des sports comme la natation ou le vélo.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité