Sciatique et lumbago : pourquoi ces maux de dos sont courants ?

Publicité

On peut considérer que le mal de dos concerne tout le monde. En effet, 80 % de la population souffre un jour de lombalgie ou de sciatique plus ou moins bénigne. Alors, quelle est la différence entre sciatique et lumbago ? Comment en vient-on à se faire mal au dos, et pourquoi est-ce si fréquent ? 

Publicité

© Fotolia

Sciatique ou lumbago, quelle différence ?

On parle de lombalgie pour qualifier une douleur ressentie dans le bas du dos jusqu’aux fesses. C’est ce qu’on appelle communément un "tour de rein". La souffrance éprouvée est d’intensité variable, mais c’est généralement un mal bénin très répandu. Un lumbago dure entre une et deux semaines. La sciatique, quant à elle, se caractérise par une douleur vive ressentie dans le nerf sciatique, situé à l’arrière des cuisses. En général, la souffrance est localisée sur un seul côté, et peut aller du bas du dos jusque dans le pied. Dans la majorité des cas, la sciatique se résorbe en moins d’un mois.

Publicité
Sciatique et lumbago, quelles sont les causes ?

Les douleurs lombaires sont susceptibles de survenir à tout âge. Les causes du lumbago sont diverses et parfois difficiles à déterminer. On peut souffrir de lumbago après un effort trop soutenu, un traumatisme, une mauvaise position de la colonne vertébrale… Les personnes les plus concernées par les lumbagos sont en général celles qui exercent un métier impliquant le port de charges lourdes, les sportif(ive)s, et celles dont la constitution physique n’est pas optimum. Plusieurs facteurs peuvent déclencher une irritation du nerf sciatique. Chez les personnes âgées, l’arthrose sera souvent la cause. Pour un(e) sportif(ive), un mauvais geste à l’entraînement peut suffire. Une chute, un coup dans le dos peuvent également causer une sciatique. L’important est de consulter si la douleur devient chronique.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité