Qu'est-ce qu’une scoliose idiopathique ?

Qu'est-ce qu’une scoliose idiopathique ?

Souvent découverte pendant l’enfance, la déformation de la colonne vertébrale dans les trois dimensions s’appelle une scoliose. La scoliose idiopathique modifie les courbes physiologiques qui forment habituellement la colonne vertébrale, et les déformations peuvent disparaître ou perdurer toute la vie.

Publicité
Publicité

Scoliose idiopathique : d’où vient-elle ?

Comme son nom l’indique, la cause exacte de cette scoliose est inconnue. Elle est découverte pendant l’enfance, tantôt avant l’âge de 3 ans pour la scoliose infantile, tantôt avant la puberté pour la scoliose juvénile, ou encore chez l’adolescent pendant ou après la puberté. Les scolioses juvéniles et de l’adolescent sont de loin les plus fréquentes. Une bosse est visible, surtout lorsque l’enfant se penche en avant. Les filles sont beaucoup plus sujettes à développer une scoliose idiopathique que les garçons. 9 scolioses sur 10 régressent d’elles-mêmes.

Publicité

Les conséquences de la scoliose idiopathique

Les déformations des scolioses occasionnent des douleurs. Elles ont aussi un impact sur la respiration, la sensibilité ou la motricité. Les déformations physiques importantes peuvent avoir un retentissement sur l’image du corps et l’estime de soi. Toutes ces conséquences impactent la qualité de vie.

Les traitements de la scoliose idiopathique

Publicité
Le traitement orthopédique précoce de la scoliose propose le port de corset correctif pour accompagner la croissance. La chirurgie permet aussi de corriger les déformations par des étais et des vis et la fusion de vertèbres. La chirurgie n’est utilisée que si la scoliose présente un degré de déformation important. Ces traitements ne sont employés que si la scoliose évolue au fur et à mesure de la croissance.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité