Mal de dos : 7 exercices faciles pour être vite soulagé

Mal dans le bas du dos, à la nuque... La plupart des douleurs dorsales sont la conséquence de mauvaises postures et mouvements pendant l'activité quotidienne. Avec le masseur-kinésithérapeute Gabor Sagi, président de l'Institut McKenzie, Medisite vous donne les bons exercices pour se soulager vite et tout seul !

L’exercice du cobra est un classique de la méthode "McKenzie" couramment utilisé en kinésithérapie pour soigner les douleurs du bas du dos. Il est basé sur la recherche de l’autonomie des patients, qui reproduisent les exercices chez eux.

A quel type de mal de dos s’adapte l’exercice ? Si le patient se plaint d’une augmentation de la douleur lombaire, lorsqu’il se penche en avant ou en position assise avachie, et au contraire s'il est soulagé quand il marche ou quand il se cambre.

L’exercice : Le patient est invité à s’allonger à plat ventre et à se mettre sur les coudes. "Après avoir vérifié pendant une trentaine de secondes que la position ne produit pas une douleur importante ou qui se diffuse dans la fesse, il peut commencer un mouvement de "fausses pompes" ou du "cobra", en montant sur ses bras, restant en fin d’amplitude quelques secondes, puis en descendant lentement" explique le kinésithérapeute. Il est invité à répéter ce mouvement 10 à 15 fois sur 5 à 6 séries chaque jour . "S’il ne voit pas de différences au bout de 3 jours, je conseille au patient d’aller voir son kiné pour une évaluation complète", souligne le spécialiste.

Quel est le mécanisme d’amélioration ? A l’intérieur des disques intervertébraux, un gel se déplace en fonction des positions et des mouvements qu’on effectue dans la journée. Lorsqu’on a le dos courbé, on fait reculer ce gel. "En effectuant le mouvement contraire, l’hypothèse la plus crédible est que l’on repositionne le gel correctement et on rééquilibre les tensions à l’intérieur du disque" précise Gabor Sagi.

Dans quels cas l’exercice est-il contre-indiqué ? L’exercice n’est pas spécialement agréable, mais si la douleur devient forte et s’étend vers les fesses et les cuisses, il devient contre-indiqué. En revanche si la douleur se centralise vers le milieu du dos, c’est le signe de la progression.

Attention : "Si on pratique le "cobra" 50 à 60 fois par jour, mais que notre position est mauvaise le reste du temps, on perd en grande partie le bénéfice de l’exercice", précise le kinésithérapeute. Du coup quand l’exercice en extension (le cobra) soulage, il est très important de maintenir une cambrure en position assise.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité