Lombalgie aiguë : quelles sont les causes principales ?

Lombalgie aiguë : quelles sont les causes principales ?

Aïe ! Si la lombalgie aiguë ne dure que quelques semaines au maximum, ses symptômes ne sont pas pour autant moins dérangeants que ceux de la lombalgie chronique. Heureusement, s'intéresser aux facteurs favorisants peut aider à la prévenir et parfois même à la guérir.

Publicité
Publicité

Les symptômes de la lombalgie aiguë

La lombalgie aiguë est plus couramment appelée douleur du dos, tour de rein ou lumbago. Elle se traduit par une gêne fonctionnelle associée à un état douloureux du rachis lombaire, qui peut handicaper la vie quotidienne pendant un mois. On constate toutefois que la lombalgie aiguë commune disparaît généralement en quelques jours seulement. Les causes de lombalgie L'âge, l'insuffisance musculaire, la grossesse ou encore le travail manuel peuvent favoriser l'apparition d'une lombalgie puisqu'il s'agit dans la plupart des cas d'une affection mécanique. L'arthrose, les lésions musculaires, les mauvaises postures et les faux mouvements sont en effet les principales causes d'une lombalgie aiguë.

Publicité

Solutions et traitements

Publicité
Lorsque les douleurs dorsales ne disparaissent pas rapidement, il est préférable de consulter un médecin. En fonction des cas, il est possible de recourir à un traitement allopathique traditionnel ou homéopathique, à la phytothérapie, voire à des séances de kinésithérapie ou de massothérapie. En parallèle, il est recommandé de vérifier l'état de son matelas et de le changer si besoin. Enfin, il est conseillé de continuer autant que possible ses activités quotidiennes et de s'accorder quelques moments de détente pour soulager, même ponctuellement, les tensions au niveau du dos.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité