L'insuffisance rénale aiguë fonctionnelle

Publicité

Le rein est un organe vital qui intervient notamment dans la filtration du sang, la production d’urine, la régulation de la tension artérielle et l’élimination des toxines. Sa fonction peut être altérée par une hémorragie, un trouble cardiaque, un choc postopératoire, une déshydratation ou un médicament. On parle alors d’insuffisance rénale aiguë fonctionnelle (IRA). Quelles sont les conséquences de cette maladie des reins ? Comment la reconnaître ? Quels sont les traitements proposés ?

Publicité

© Fotolia

Symptômes de l’insuffisance rénale aiguë fonctionnelle

La réduction du volume d’urine (moins de 500 ml en 24 heures) est généralement le premier signe d’alerte d’insuffisance rénale aiguë fonctionnelle. Le patient ressent souvent une sensation de brûlure pendant la miction. Les analyses révèlent que les taux d’acide urique, d’urée et de créatinine sont importants. Contrairement aux IRA obstructives, les IRA fonctionnelles n’entraînent pas de douleurs lombaires ou abdominales.

Publicité
Diagnostic de l’insuffisance rénale aiguë fonctionnelle

Une simple prise de sang permet au médecin d’observer les variations de taux et d’orienter son diagnostic. En cas de doute, l’urologue peut indiquer une analyse d’urine et une échographie rénale.

Prise en charge de l’insuffisance rénale aiguë fonctionnelle

Le traitement varie selon la cause responsable de la dysfonction rénale. En cas de déshydratation provoquée par des diarrhées ou des vomissements, une réhydratation s’impose. Une transfusion sanguine peut être nécessaire si l’insuffisance résulte d’une hémorragie. Une fois les troubles corrigés, la fonction rénale se rétablit rapidement.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité