Douleur lombaire : un signe de sciatique

Vous souffrez subitement d'une douleur lombaire inexpliquée et assez vive ? Il peut s'agir d'une crise de sciatique. Découvrez les symptômes de cette affection et comment réagir en cas de sciatique pour soulager la douleur.

Publicité
Publicité

5908884-inline-500x375.jpg© Istock

Comment reconnaître une crise de sciatique ?

La crise de sciatique est normalement assez caractéristique : le patient commence à souffrir d'une douleur lombaire assez diffuse (également appelée lombalgie) pendant quelques jours, avant que la crise proprement dite ne se déclenche et ne se manifeste par une douleur assez vive et brutale. Cette douleur lombaire soudaine s'aggrave lors des efforts, en cas de toux ou d'éternuements, ou lors de mouvements précis. L'intensité de la douleur, qui peut irradier jusqu'à la cuisse, la fesse ou même la plante du pied, amène souvent à consulter rapidement.

Publicité

Comment soulager cette douleur lombaire ?

Une fois le diagnostic de crise de sciatique confirmé grâce à des radiographies ou un scanner, le médecin traitant prescrit généralement du repos, ainsi que des antalgiques ou des anti-inflammatoires pour apaiser la douleur. Des séances chez un kinésithérapeute peuvent également soulager la personne après la crise de sciatique. Elles permettent de remuscler le dos en douceur et d'apprendre les bons gestes à adopter au quotidien pour éviter les récidives. Dans les cas les plus graves et urgents, des infiltrations lombaires ou une intervention chirurgicale peuvent être envisagées afin de soulager le patient durablement. N'hésitez donc pas à consulter rapidement en cas de crise de sciatique, pour une prise en charge rapide et efficace !

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité