Douleur dans le dos : reconnaître un lumbago

Le mal de dos est devenu le mal du siècle. La douleur peut aller d’une gêne passagère à une souffrance invalidante. Pour soigner son mal de dos, il faut poser le bon diagnostic, identifier s’il s’agit d’une sciatique ou d’un lumbago, afin de suivre un traitement adapté.

Publicité
Publicité

5135568-inline-500x333.jpg© Istock

La douleur dans le dos : l’origine du lumbago

Le lumbago survient généralement à la suite d’un mouvement brusque, d’un faux mouvement ou du port de charges. Il se manifeste par une sensation de douleur vive en bas du dos, au niveau des lombaires. La douleur s’avère souvent bloquante. La cause ? Un muscle froissé ou un disque abîmé.

Mal de dos : les traitements

Le lumbago disparaît généralement en quelques jours, si tant est que l'on veille à ne pas porter de charges, ni faire de mouvement brutal. Le médecin peut prescrire des antalgiques, des soins de kinésithérapie pour soulager la douleur, mais aussi pour muscler le tronc. Des myorelaxants pourront, de même, aider à la détente musculaire. En cas de douleur vraiment vive, des anti-inflammatoires seront joints.

Lumbago et sciatique

Dans certains cas, le lumbago peut dégénérer en sciatique. En effet, le disque abîmé peut venir pincer une des racines du nerf sciatique, ce qui engendre alors des douleurs dans la fesse et dans la jambe, voire parfois jusqu’au pied.

Les douleurs dorsales, courantes de nos jours, peuvent être évitées en musclant son dos et en adoptant les bonnes postures. Le lumbago n’est donc pas une fatalité !

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité