Greffe du foie : comment ça se passe ?

Greffe du foie : comment ça se passe ?

Dans la majorité des cas, la greffe de foie s'impose comme l'ultime solution thérapeutique pour traiter une insuffisance hépatique chronique à un stade terminal. Comment se déroule cette intervention chirurgicale relativement lourde ? D'où provient le foie greffé ? Explications.

Publicité
Publicité

Greffe de foie, comment ça se déroule ?

A l'image de la plupart des transplantations d'organes, la greffe de foie se pratique en deux temps distincts mais qui doivent être parfaitement coordonnés. La première phase consiste, bien entendu, à prélever le foie dans le corps du donneur. Celui-ci doit ensuite être transporté dans des délais très courts jusqu'à l'établissement hospitalier dans lequel la transplantation hépatique va se dérouler. En attendant l'arrivée du greffon, le patient receveur est préparé par l'équipe médicale afin que son foie malade soit retiré. Dans le langage chirurgical, on parle d'hépatectomie totale. Le foie sain est alors greffé. L'opération dure en moyenne une quinzaine d'heures.

Publicité

D'où vient le greffon ?

Publicité
Dans la plupart des transplantations hépatiques, le foie est prélevé sur un patient en état de mort cérébrale dont la famille a signé une autorisation de don d'organes. Il arrive néanmoins que le greffon provienne d'un donneur vivant mais, dans ce type de situation, seule une partie du foie est prélevée. Cette intervention très spécifique n'est que rarement réalisée car elle présente de nombreux risques de rejet de la greffe. Elle s'adresse essentiellement aux patients atteints d'un cancer du foie lorsque le délai d'attente pour une transplantation totale va s'avérer trop long.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité