Hernie discale : les sports à ne pas faire

Vous souffrez d'une hernie discale et dorsale, mais vous souhaitez continuer à pratiquer une activité physique régulière pour prendre soin de votre forme ? Découvrez les sports déconseillés en cas de hernie discale pour éviter de vous blesser ou d'aggraver vos douleurs !

Publicité
Publicité

5908882-inline-500x328.jpg© Istock

Les sports déconseillés en cas de hernie discale

Lorsque l'on souffre d'une hernie discale et dorsale, il faut à tout prix éviter les sports trop violents, qui demandent de grands gestes ou des efforts importants. Si vous souffrez de cette pathologie, il vous est ainsi déconseillé de vous tourner vers des activités sportives telles que le tennis, le badminton, les sports de combat, la musculation avec de lourdes charges, l'équitation, la course à pied, etc. Évidemment, tous les sports dits extrêmes sont également à proscrire (VTT, ski, trampoline, etc.). Dans tous les cas, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant, qui saura vous guider vers l'activité la plus adaptée à votre condition.

Publicité

Hernie discale et sport : incompatibles ?

Pour autant, une hernie discale n'est pas incompatible avec la pratique d'une activité physique. Dans la majorité des cas, il est en effet tout à fait possible de continuer la marche en extérieur pour entretenir votre forme physique. Les activités aquatiques sont également autorisées et même conseillées, car les mouvements de l'eau massent les tissus et soulagent le dos. Vous pouvez ainsi pratiquer la brasse ou le dos crawlé, ou tout simplement mimer des mouvements de marche dans une piscine pour apaiser d'éventuelles douleurs.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité