Colique néphrétique : le régime alimentaire

Publicité

Généralement provoquées par des calculs rénaux (lithiases), les coliques néphrétiques sont très douloureuses. Heureusement, il existe des traitements efficaces pour lutter contre la douleur et éliminer les calculs. L’alimentation joue un rôle important dans la prévention des lithiases urinaires. Voici quelques conseils qui vous aideront à suivre un régime alimentaire approprié et à réduire les risques de récidive. 

Publicité

Une bonne hydratation est essentielle pour prévenir la colique néphrétique

Il est conseillé de boire au moins deux litres d’eau par jour pour diluer les urines et éviter que les fragments du calcul détruit se reconstituent. En cas de forte chaleur ou pendant une activité physique, buvez un peu plus que d’habitude, environ trois litres d’eau par jour. Privilégiez les eaux riches en bicarbonates comme Saint-Yorre ou Vichy Célestins, et veillez à ce que votre urine soit de couleur pâle. Il est important de bien répartir sa consommation d’eau tout au long de la journée.

Publicité
Consommez des aliments riches en potassium

Les aliments tels que les bananes, les pommes de terre et les avocats sont recommandés, car ils contiennent du potassium. Le potassium contribue à lutter contre l’acidité et, par conséquent, à la formation des calculs. Les autres fruits et légumes sont aussi à privilégier.

Aliments à éviter en cas de colique néphrétique

Après une colique néphrétique, il est important de réduire sa consommation de sel, de viande et de produits laitiers. Il existe plusieurs aliments qui favorisent la formation de calculs urinaires et qui sont donc à éviter ou à consommer avec modération : fruits de mer, épinards, asperges, fenouil, persil, moutarde, oseille, betterave, cresson, abats, rhubarbe, fruits rouges, chocolat, café soluble, alcool…

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité