Calcul rénal : le calcul de l'acide urique

Calcul rénal : le calcul de l'acide urique

Un calcul rénal est dû à la formation d'un petit caillou, d'une concrétion liée à l'agglomération de substances minérales présentes dans l'organisme. Les calculs les plus fréquents sont formés d'oxalate de calcium. Les calculs d'acide urique surviennent généralement chez les personnes obèses, diabétiques, qui présentent des urines acides (c'est-à-dire dont le pH est inférieur à 7). Les calculs d'acide urique ont la particularité de grossir rapidement et provoquent des crises de coliques néphrétiques. Comment traite-t-on les calculs d'acide urique ?

Publicité
Publicité

Formation du calcul d'acide urique

Les urines acides sont riches en acide urique. Possédant des atomes d'hydrogène, d'oxygène, d'azote et de carbone, la molécule d'acide urique se lie, en milieu acide normal, à une molécule d'eau, afin d'être évacuée par le biais des urines. En milieu acide, cette liaison avec une molécule d'eau n'est plus possible. L'acide urique n'est donc plus évacué et va investir le rein. L'agrégation de molécules d'acide urique forme alors un calcul rénal, à l'origine des douleurs ressenties dans les coliques néphrétiques. La présence d'un calcul rénal est une urgence médicale et chirurgicale (si le traitement doit être effectué au bloc opératoire).

Publicité

Comment soigner les calculs d'acide urique ?

Publicité
Le traitement des calculs d'acide urique est simple. Il consiste en l'alcalinisation des urines. Il faut en effet augmenter le pH urinaire pour diminuer l'acidité. On préconise donc de boire de l'eau de Vichy Célestins, une eau au pH alcalin. Du bicarbonate de sodium, à ajouter à l'eau de boisson, peut également être prescrit. Le calcul est ensuite éliminé en moins de trois mois. Sur un plan alimentaire, la limitation d'apport de protéines animales est également préconisée.

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité