Yeux qui piquent : un signe de fatigue oculaire

Yeux qui piquent : un signe de fatigue oculaire©iStock

Bien qu'elle soit généralement sans gravité, la fatigue oculaire peut rapidement devenir insupportable. La sensation d’avoir les yeux fatigués est le premier symptôme mais il n’est pas le seul. Quels sont les autres signes qui permettent de diagnostiquer une fatigue oculaire ?

Publicité
Publicité

Fatigue oculaire : les symptômes passés au crible

La fatigue oculaire se traduit principalement par les yeux qui piquent, qui brûlent et qui sont anormalement secs. Ils deviennent rouges et sont visiblement irrités. Ces symptômes peuvent également s’accompagner d’une vision altérée (généralement floue et/ou dédoublée), de maux de tête et parfois même d’étourdissements et de vertiges. C'est habituellement en fin de journée que la fatigue oculaire se fait le plus ressentir. Différents facteurs peuvent être mis en cause : travail prolongé sur un écran d’ordinateur, lumière trop faible ou au contraire trop vive ou encore corrections optiques peu ou pas adaptées.

Publicité

Fatigue oculaire : traitements et solutions

La fatigue oculaire peut, dans certains cas, avoir des conséquences invalidantes : hypersensibilité des yeux, défaut de concentration ou encore fatigue nerveuse. Aussi, il est essentiel d’en traiter les causes afin de remédier définitivement au problème. Selon la spécificité des cas, l'ophtalmologue pourra préconiser une rééducation orthoptique. Il s’agit tout simplement de faire travailler les muscles des yeux à l’aide d’exercices particuliers. De même, il envisagera peut-être de modifier la correction optique afin d'apporter repos et apaisement aux yeux fatigués.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité