Troubles visuels : la définition de l'amblyopie

Il existe de nombreuses pathologies qui touchent la vision. Parmi elles, on retrouve la myopie, la presbytie, l'hypermétropie, l'astigmatisme... et l'amblyopie. Mais que signifie exactement le terme "amblyopie", quels en sont les symptômes et les traitements ?

Publicité
Publicité

5185403-inline-500x355.jpg© Istock

Qu'est-ce que l'amblyopie ?

Publicité

Il s'agit d'une baisse de l'acuité visuelle d'un des yeux associée à une mauvaise vision du relief. On parle souvent d’œil paresseux, l’œil non atteint compense la baisse d'acuité visuelle de l'autre œil. L'amblyopie est due à un défaut du développement visuel au niveau du cerveau. Elle touche les jeunes enfants, ceux-ci perçoivent une image floue et sans relief. Si votre enfant présente un strabisme au-delà de 4 mois, s'il ferme un œil pour mieux voir, il est préférable de consulter un ophtalmologue afin de faire le point. Sachez que plus l'amblyopie est diagnostiquée et traitée tôt, plus l'enfant recouvrera une vue normale, car le cerveau est beaucoup plus facile à rééduquer chez le jeune enfant.

Quels sont les traitements de l'amblyopie ?

Publicité

Un examen est nécessaire afin de déterminer la nature de l'amblyopie : elle peut être soit fonctionnelle (amblyopie liée à un trouble de la réfraction type hypermétropie, astigmatisme), soit organique (cataracte congénitale, anomalie de la cornée, tumeur oculaire). Le traitement consiste à cacher l’œil qui voit bien plusieurs heures par jour afin de forcer celui qui voit moins à travailler. Un contrôle régulier chez l'ophtalmologue est nécessaire afin de suivre l'évolution. Quand il existe une anomalie organique de l’œil, le traitement est chirurgical.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité