Daltonisme : le test d'Ishihara

Daltonisme : le test d'Ishihara©iStock

Le test d’Ishihara est un test qui a été inventé en 1971 par le japonais Shinobu Ishihara. Il s’agit d’un test du daltonisme permettant notamment de détecter les personnes qui ne parviennent pas à différencier les couleurs telles que le rouge et le vert. À noter qu’on distingue les achromates (absence totale de perception des couleurs) des dichromates, qui perçoivent seulement le rouge et le vert, le rouge et le bleu ou le vert et le bleu), des trichromates, qui eux perçoivent les trois couleurs primaires avec des intensités anormales.

Publicité
Publicité

Test d’Ishihara

Le test d’Ishihara est le test du daltonisme le plus connu de tous et il est employé dans le monde entier, notamment parce qu’il est fiable à 98 %. Il s’agit d’un ensemble de 38 planches de couleurs composées d’une mosaïque de points colorés à l’intérieur desquelles sont dissimulés des points d’une autre teinte représentant un chiffre. Ainsi, une personne souffrant de daltonisme ne parviendra pas à distinguer la forme parmi les autres points puisque sa vision des couleurs sera uniforme.

Publicité

Autres tests de daltonisme

Le test d’Ishihara n’est pas le seul test permettant de diagnostiquer le daltonisme qui existe. En effet, les méthodes de dépistage comme le test de classement, le Color Vision Testing Made Easy ou le CUVT (City University Colour Vision Test) sont d’autres techniques de dépistage fréquemment utilisées. Le Color Vision Testing Made Easy, par exemple, fonctionne exactement comme le test d’Ishihara, mais il est adapté aux enfants et donne à voir des animaux, des formes ou des objets communs (chien, chat, carré, étoile, bateau, voiture, etc.) plutôt que des nombres. Le CUVT, lui, est un test dans lequel il faut distinguer, parmi des cercles de couleur, celui qui est différent des autres.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité