Astigmate : la correction au laser

Caractérisé par une courbure anormale de la cornée, l’astigmatisme est l’un des troubles visuels les plus fréquents. La personne astigmate présente une vision déformée, voire brouillée. Existe-t-il un test pour savoir si l’on est astigmate ? Quels sont les traitements ?

Publicité
Publicité

© Istock

Astigmatisme : comment est établi le diagnostic ?

Seul un ophtalmologue est habilité à diagnostiquer ce trouble visuel à l’aide de différents tests et appareils de mesure, au premier rang desquels figure le topographe cornéen. Cet outil spécifique va, en effet, permettre au praticien d’analyser la courbure de la cornée. Normalement sphérique, cette structure oculaire présente une légère forme ovale chez la personne astigmate. Après avoir réalisé un bilan complet, l’ophtalmologue dispose de toutes les informations nécessaires pour évaluer le degré d’astigmatisme, c’est-à-dire la sévérité du trouble.

Astigmatisme : quelles solutions ?

Lorsque l’astigmatisme présente un degré de sévérité moyen à fort ou s’il est associé à d’autres troubles visuels, une correction est généralement nécessaire. Cela passe principalement par le port de lunettes de vue ou de lentilles de contact qui vont permettre de contrecarrer la distorsion lumineuse provoquée par la déformation de la cornée. Chez certains patients astigmates, la réalisation d’une chirurgie réfractive à l’aide d’un laser est parfois envisagée. Cette opération va permettre de restaurer une forme cornéenne correcte et, donc, de rétablir une vision totalement normale. Un examen approfondi de l’œil et un interrogatoire minutieux du patient permettront au chirurgien de déterminer si ce type de solution est envisageable ou si celle-ci est contre-indiquée.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité