Astigmate et myope : quelle correction ?

Il est tout à fait possible d’être à la fois astigmate et myope. Ces deux défauts visuels présentent des symptômes bien spécifiques.

Publicité
Publicité

© Istock

Astigmate : définition

Publicité

L’astigmate est une personne qui présente un défaut visuel nommé astigmatisme. Cela peut être dû à la géométrie particulière de sa cornée ou de son cristallin pouvant présenter une courbure dite torique au lieu d’être sphérique. Selon les cas, l’astigmatisme est cornéen ou interne. Lorsque la cornée et le cristallin ont tous deux la forme d’un ballon de rugby, on est en présence d’un astigmatisme total.

Astigmatisme : symptômes

Ce défaut visuel se définit par une vision floue, c’est-à-dire une vision globale qui manque plus ou moins de netteté, une confusion de la perception due à l’imprécision des images. Une personne atteinte d’astigmatisme ressent une fatigue oculaire, est gênée par la lumière vive, peut souffrir de maux de tête plus ou moins fréquents et a de temps à autre une vision double. Les astigmates plissent souvent les yeux.

Astigmatisme et myopie

Une personne peut être à la fois astigmate et myope. En plus d’avoir une vision brouillée du fait de son astigmatisme, les objets éloignés lui semblent flous à cause de sa myopie. Les troubles de la myopie sont augmentés en cas d’astigmatisme myopique. Une correction peut être apportée grâce à des verres correcteurs obtenus sur prescription établie par un ophtalmologiste. L’ordonnance indique :- OD (œil droit), OG (œil gauche) ;- une donnée numérique précédée du signe moins (-) : elle concerne la correction de la myopie ;- une donnée numérique entre parenthèses : elle concerne la correction de l’astigmatisme.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité