Tendinite fascia lata : la définition

La tendinite du fascia lata est un type de tendinite du genou qui affecte particulièrement les adeptes de la course à pied. Parfois appelée syndrome de la bandelette ilio-tibiale ou de l’essuie-glace, elle touche le tendon du muscle tenseur du fascia lata.

Publicité
Publicité

5185411-inline-500x333.jpg© Istock

Comprendre la tendinite du fascia lata

Le muscle tenseur du fascia lata s’insère dans le tibia et remonte jusqu’à la partie haute de la cuisse. Lorsque nous marchons ou courons, il circule d’avant en arrière. Son mouvement évoque celui d’un essuie-glace. Chez certaines personnes, en particulier en cas de flexions et d’extensions répétées, des frictions sont constatées entre ce muscle et les structures voisines. Ces frictions peuvent entraîner une inflammation du tendon en forme de bandelette relié au muscle. On parle alors de tendinite du fascia lata.

Publicité

Comment reconnaître une tendinite du fascia lata ?

Cette affection se manifeste surtout par une douleur localisée qui survient sur la partie externe du genou. Chez les coureurs, elle peut apparaitre uniquement à chaud, après quelques kilomètres, avant que l’intensité n’augmente progressivement. La douleur finit par devenir trop importante, obligeant le sujet à interrompre son effort. Elle s’atténue au repos et disparaît totalement après quelques heures.

Comment traiter cette pathologie ?

Publicité

Bien que la douleur s’estompe naturellement au repos, la tendinite du fascia lata doit être prise en charge pour éviter les récidives et les lésions irréversibles. Les anti-inflammatoires, les antalgiques et la glace contribuent à soulager la douleur et à réduire l’inflammation. La physiothérapie est souvent indiquée. Les sessions incluent ultrasons, massages et étirements.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité