Soigner une toux grasse

Publicité

Caractérisée par des expectorations, la toux grasse peut être aigue ou chronique. Le point sur les différents traitements.

Publicité

Vous toussez et c'est "gras". Premièrement, n'oubliez pas que la toux est un réflexe naturel de défense de l'organisme qui permet d'expulser les substances indésirables. En cas de toux grasse, les poumons expulsent les mucus pour enlever les poussières et bactéries retenus dans les bronches.

Que faire ?

Publicité
Plusieurs solutions peuvent soigner une toux grasse chez l'adulte, comme l'explique la pharmacienne dans la vidéo ci-dessous. Par exemple, la prise d'un sirop expectorant qui va hydrater et fluidifier les mucus pour qu'ils sortent plus rapidement (après avis médical car il existe des contre-indications) et des solutions naturelles (huiles essentielles, gélules à base de plantes...). Chez le nourrisson (moins de 2 ans), sachez que les spécialités mucolytiques (acétylcystéine, carbocistéine), mucofluidifiantes (benzoate de méglumine) et l’hélicidine sont contre-indiquées en raison du risque de majoration de l’encombrement bronchique.



Les autres mesures importantes

Il faut aussi penser aux mesures parallèles qui limitent la toux : ne pas fumer, humidifier l'atmosphère, boire suffisamment, ne pa surchauffer les chambres à coucher, surélever un peu la tête du matelas au coucher.

Quand consulter ?

Dans certains cas, il faut consulter un médecin : Si la toux draine des glaires épaisses depuis plus de 48 heures, si les crachats sont sanglants ou mousseux, si la toux est verte, non transparente, si elle dure chez un fumeur, si elle s’accompagne de difficultés respiratoires ou de douleurs thoraciques, ou encore de vomissements.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité