Raideur de la nuque : un signe de cervicarthrose

Raideur de la nuque : un signe de cervicarthrose©iStock

L’arthrose cervicale (ou cervicarthrose) est un trouble articulaire extrêmement fréquent, en particulier au-delà de 50 ans. Cela se traduit par une usure des cartilages des articulations entre les vertèbres cervicales, ce qui entraîne des douleurs à la nuque ainsi qu’une raideur de la nuque. Mais une raideur de la nuque est-elle systématiquement synonyme de cervicarthrose ?

Publicité
Publicité

Raideur de la nuque en cas de cervicarthrose

Un des principaux symptômes de la cervicarthrose, outre les douleurs au niveau du cou, est la raideur dans la nuque. En effet, l’usure des cartilages des articulations intervertébrales va rendre les mouvements douloureux et entrainer une contracture musculaire qui va avoir tendance à limiter les mouvements et donc à réduire l'amplitude articulaire. Mais d’autres symptômes accompagnent généralement l’arthrose cervicale, des maux de tête notamment.

Publicité

La cervicarthrose toujours responsable d’une raideur de la nuque ?

La cervicarthrose n’entraine pas systématiquement une raideur de la nuque. En effet, l’arthrose de certaines personnes reste parfois asymptomatique et ne se traduit par aucune douleur et donc par aucune perte de mobilité. Inversement, certaines personnes souffrant d’une raideur au niveau de la nuque ne présentent pas d’arthrose cervicale. En effet, la nuque peut être raide en raison de tensions musculaires (torticolis), à l’occasion d’un épisode grippal ou dans le cadre d’une méningite. Ainsi, une raideur au niveau de la nuque n’est pas systématiquement à associer à une cervicarthrose, même si les deux sont souvent liées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité