Maladies de la gorge : la différence entre laryngite et pharyngite

Maladies de la gorge : la différence entre laryngite et pharyngite©iStock
Publicité

Avant de soigner une maladie de la gorge, il est fondamental de l’identifier. Pharyngite ou laryngite ? Les symptômes aident à faire la différence.

Publicité

Laryngite : symptômes

La laryngite est une inflammation infectieuse d’origine bactérienne (laryngite chronique) ou virale (laryngite aiguë). Elle touche principalement l’organe de la phonation appelé le larynx. Il s’agit d’une maladie de la gorge qui ne doit pas être négligée car ses conséquences peuvent être sérieuses.
La laryngite chronique concerne surtout les adultes et peut être imputable au tabac, à certaines infections, voire au RGO (reflux gastro-œsophagien). Dans cette forme de laryngite, les symptômes sont une toux sèche fréquente, l’impression de gorge sèche. Le sujet peut se plaindre de difficultés à parler et sa voix est rauque.
La laryngite aiguë touche principalement les jeunes enfants jusqu’à 6 ans. Elle apparaît brusquement, en général suite à une infection rhinopharyngée. Les symptômes de la laryngite aiguë sont principalement une toux dite "aboyante" très reconnaissable, une voix enrouée, une déglutition douloureuse. L’enfant se plaint de difficultés à parler et sa respiration est parfois difficile.
Il est impératif de contacter les services d’urgence lorsque le sujet présente l’un des symptômes de laryngite suivants : lèvres bleutées (cyanosées), une respiration difficile qui creuse le thorax, une pâleur, la peau moite. Un jeune enfant qui ne pleure plus doit également faire l’objet de soins en urgence.

Pharyngite : symptômes

La pharyngite est une maladie de la gorge d’origine virale dans la majorité des cas, et plus rarement d’origine bactérienne, par exemple lorsqu’elle fait suite à une rhinite ou à une angine. Elle touche en grande majorité les enfants en âge scolaire et se développe surtout durant la période hivernale.
La pharyngite a pour symptômes principaux un mal de gorge intense qui gêne la déglutition, des maux de tête, voire un état nauséeux. Une température corporelle élevée n’est pas systématique. La pharyngite peut s’accompagner d’éruptions cutanées. On perçoit, à la palpation, des ganglions cervicaux et/ou sous-maxillaires. Traitée dès ses premières manifestations, la pharyngite est sans gravité. Toutefois, en l’absence de prise en charge médicale, elle peut s’étendre aux amygdales. On parle alors d’amygdalite.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité