Mal de gorge et vomissement : attention à l'angine rouge

Il arrive qu’angine et vomissements surviennent ensemble. Mais quand est-ce le cas ? Faut-il se fier aux symptômes de l’angine et soigner séparément les vomissements ? Faisons le point.

Publicité
Publicité

Symptômes de l’angine rouge

En cas d’angine, les principaux symptômes sont des maux de gorge qui entraînent des difficultés à avaler, une inflammation des amygdales qui prennent une teinte rouge et qui sont douloureuses, et une fièvre allant de 38 à 40 °C. On parle d’angine rouge car la muqueuse pharyngée prend cette couleur. Il s’agit généralement d’une angine rouge dite catarrhale qui concerne de nombreux enfants ; il est plus rare de trouver une angine rouge streptococcique qui précède l’apparition d’un rhumatisme articulaire aigu. Toutefois, c’est cette dernière qui, en plus des symptômes qui viennent d’être évoqués, va également entraîner des maux de tête et de ventre associés à des vomissements.

Soigner le mal de gorge

Publicité

Il est nécessaire de consulter un médecin lorsque des symptômes tels que des vomissements accompagnent les maux de gorge. De même, en cas d’apparition d’autres signes de gravité tels que des troubles respiratoires, des symptômes d‘apparition brutale ou des douleurs extrêmement violentes, il est préférable de se rendre chez le docteur. Il s’agit bien souvent d’une angine rouge bactérienne qui se traite à l’aide d’antibiotiques et qui doit permettre de faire cesser simultanément les vomissements. Pour soigner le mal de gorge, on peut avoir recours à des pastilles ou à un collutoire antiseptique et à un anesthésique local destiné à soulager la douleur. Le paracétamol permet de lutter contre la fièvre, et la vitamine C contre la fatigue. Bien sûr, il est possible d’avoir recours à l’homéopathie, mais quoi qu’il en soit, il est important de traiter ces angines.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité