Genou qui craque : un symptôme de gonarthrose

Genou qui craque : un symptôme de gonarthrose©iStock

Le corps humain est une machine dont les rouages ne sont pas toujours bien huilés. Résultat : il craque. Les genoux font d’ailleurs partie des articulations les plus bruyantes ! Mais ces craquements peuvent-ils être le signe d’une arthrose du genou ?

Publicité
Publicité

Genou qui craque : quelles causes ?

Les craquements du genou peuvent avoir diverses origines qui ne sont pas nécessairement liées à une pathologie. En effet, les petits bruits que l’on entend lorsque l’on se relève, par exemple, sont totalement bénins et relèvent davantage de la mécanique articulaire qui se met en marche. Ce type de phénomène n’est d’ailleurs pas exclusif aux genoux, mais peut également toucher les coudes, les doigts ou les épaules. Toutefois, lorsque ces craquements sont associés à une douleur, la pathologie arthrosique n’est jamais bien loin. En effet, la gonarthrose représente l’une des principales causes de craquements pathologiques. Ces derniers sont dus à une usure prématurée du cartilage qui n’assure plus correctement son rôle d’amortisseur.

Publicité

Genou qui craque : quelles solutions ?

Si vos genoux se manifestent souvent de manière bruyante, mais sans que cela n’engendre de douleur, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter. Vous pouvez toutefois en parler à votre médecin traitant lors d’une consultation de routine. Si vous êtes sportif, en revanche, il est tout de même conseillé de s’en préoccuper car ces craquements peuvent être le signe d’un échauffement insuffisant ou d’une pathologie articulaire naissante. En cas d’arthrose avérée, le mieux reste de suivre les recommandations de son rhumatologue. Une activité physique adaptée ainsi qu’un régime alimentaire équilibré sont deux mesures préventives qui permettent de ralentir la dégénérescence du cartilage.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité