Douleur de rotule : qu'est-ce que le syndrome rotulien ?

Douleur de rotule : qu'est-ce que le syndrome rotulien ?©iStock

Saviez-vous que le genou représente l’une des articulations les plus sollicitées du corps humain ? Elle est donc logiquement une source potentielle de douleurs articulaires. Le syndrome rotulien en est une. Comment se caractérise-t-il ? De quel traitement fait-il l’objet ?

Publicité
Publicité

Le syndrome rotulien, quelle cause ?

Le syndrome rotulien, ou syndrome fémoro-patellaire, résulte d’une utilisation inappropriée du genou sur une période plus ou moins longue. On retrouve ce type d’atteinte articulaire chez les personnes présentant une déformation du genou en varus ou en valgus, c’est-à-dire vers l'intérieur ou vers l'extérieur de la jambe. À terme, le syndrome rotulien se manifeste principalement par l’apparition de douleurs localisées au niveau de la partie antérieure de l’articulation et de la patella (rotule).

Publicité

Le syndrome rotulien, quels traitements ?

Lorsque le syndrome rotulien ne fait pas l’objet d’une prise en charge adaptée, la douleur ressentie va s’installer dans la chronicité et sera plus difficile à soulager par des médicaments antalgiques. En règle générale, le syndrome fémoro-patellaire requiert le port d’orthèses plantaires (semelles) visant à restaurer l’axe déviant. Ce traitement orthopédique est généralement associé à des séances de rééducation afin de remettre la rotule dans le bon axe. Le port d’une orthèse de genou n’est requis qu’en dernier recours, car l’immobilisation de l’articulation peut affaiblir les muscles qui entourent la patella et, de fait, aggraver les symptômes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité