Bronchite : l'homéopathie est-elle efficace ?

Bronchite : l'homéopathie est-elle efficace ?

La bronchite aiguë fait partie des pathologies hivernales redoutées, en particulier chez les nourrissons et les personnes âgées. Pour soigner une bronchite, l'homéopathie peut être un traitement de choix, sous réserve d'avoir obtenu l'accord préalable de son médecin traitant.

Publicité
Publicité

Les manifestations cliniques de la bronchite

La bronchite aiguë est une inflammation des bronches pouvant être causée par un virus, une bactérie ou un champignon. L'hiver, elle est principalement provoquée par les virus responsables de la grippe. Les bronches enflent, rougissent, la taille des bronchioles diminue, ce qui entraîne une toux sèche avec douleurs au niveau du thorax, elle-même suivie dans la moitié des cas par une toux grasse avec expectorations jaunâtres. Ces symptômes peuvent être précédés d'une rhinopharyngite et associés à une fièvre modérée. Ils durent généralement de cinq jours à trois semaines mais il est conseillé de consulter un médecin dès les premiers signes, en particulier lorsqu'ils touchent les enfants, les personnes âgées ou immunodéprimées.

Publicité

L'homéopathie en cas de bronchite aiguë

Publicité
Le traitement homéopathique de la bronchite permet à la fois de traiter la toux, d'apaiser les douleurs thoraciques et de faciliter l'expectoration. Toutefois il est important de respecter la prescription du médecin homéopathe puisqu'une bronchite mal soignée peut mener à des complications. Aconitum napellus est notamment conseillé en cas de toux sèche sans soif, tandis qu'on lui préfère Bryonia pour venir à bout des toux grasses. Drosera rotundifolia atténue les douleurs causées par les toux sèches au niveau du thorax. Enfin, Senega aide quant à lui à expectorer les sécrétions purulentes.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité