Les soins du dentiste contre la plaque dentaire

Les publicités pour les dentifrices et les brosses à dents vantent souvent leur action contre la plaque dentaire, pour vous préserver du mal de dents. Et votre dentiste ne manque pas, lors de vos visites, de vous encourager à la combattre… Mais de quoi s'agit-il ? Et comment votre dentiste la fait-il disparaître ?

Publicité
Publicité

5862617-inline-500x333.jpg© Istock

Plaque dentaire : le traitement chez le dentiste

Publicité

En général, lors de votre consultation annuelle chez le dentiste, celui-ci vous propose un détartrage, qui consiste à éliminer la plaque dentaire calcifiée. Il existe plusieurs techniques pour cela. Il peut utiliser des curettes parodontales, qui vont gratter la plaque dentaire durcie, mais cette méthode peut provoquer des douleurs selon votre sensibilité. Désormais, deux techniques de détartrage sont plus couramment employées : les ultrasons et l'aéro-polissage. La technique des ultrasons a l'avantage de ne pas faire mal du tout : le tartre est décollé grâce à un embout en céramique ou en métal qui vibre à très haute fréquence. L'aéro-polissage n'est ni plus ni moins qu'un sablage, lui aussi indolore pour le patient. De l'eau saturée en particules très fines est projetée contre vos dents, ce qui désagrège la plaque dentaire solidifiée. En général, le praticien finit par un polissage avec une pâte qui permet d'éliminer les dernières taches.

Pourquoi la plaque dentaire provoque-t-elle le mal de dents ?

Le détartrage est essentiel pour éviter d'avoir mal aux dents, car la plaque dentaire accumulée induit, à long terme, un risque de déchaussement des dents et de parodontite (inflammation de tous les éléments qui soutiennent la dent). En effet, le tartre fragilise les gencives en provoquant des gingivites (saignements au niveau des gencives), des récessions gingivales (recul de la gencive), une hypersensibilité. Donc pour un sourire de star, n'oubliez pas votre détartrage annuel !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité