Pneumonie : quels traitements ?

Pneumonie : quels traitements ?©iStock

La pneumonie est une maladie pulmonaire grave causée par une infection bactérienne, virale ou fongique. Cette infection doit être prise en charge et soignée très rapidement car elle peut être mortelle.

Publicité
Publicité

La pneumonie : qu’est-ce que c’est ?

La pneumonie est une infection pulmonaire causée par une bactérie (le pneumocoque), un virus ou un champignon. Elle peut se déclarer de façon spontanée chez la plupart des patients à la suite d’une grippe mais elle est souvent favorisée chez des patients présentant des facteurs de risque tels que :
- les fumeurs
- les personnes âgées
- les personnes présentant une déficience de l’immunité, personnes recevant une corticothérapie, une chimiothérapie ou les personnes atteintes par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH)
- les personnes hospitalisées dans un service de réanimation ou sous assistance respiratoire
- les personnes souffrant d’une affection respiratoire chronique telle que l’asthme, la mucoviscidose ou la BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive)
- les personnes présentant des troubles de la déglutition.

Les symptômes de la pneumonie

La pneumonie est la complication la plus fréquente de la grippe. Les symptômes apparaissent lorsque les bactéries, virus ou champignons infectent les alvéoles des bronches et créent une inflammation. Les alvéoles vont se remplir de liquide et de pus et provoquer une toux grasse avec crachat de mucus jaune ou vert parfois tâché de sang. Une fièvre importante accompagnée de frissons et de sueurs nocturnes ainsi qu’une douleur dans la poitrine à la respiration et lors des crises de toux doivent alerter et faire consulter un médecin en urgence. Le patient est souvent essoufflé et peut avoir des nausées ou des vomissements.

Les traitements de la pneumonie

Publicité

Le médecin va établir un diagnostic en interrogeant et en auscultant le malade afin de trouver le "râle" spécifique de la pneumonie. Une analyse de sang est effectuée afin de déterminer l’agent infectieux responsable. Une radiographie des poumons est nécessaire pour confirmer la présence d’un foyer infectieux. Le traitement est souvent administré à l’hôpital car la pneumonie peut rapidement évoluer vers une septicémie, une pleurésie ou un abcès au poumon. Une fois le germe identifié, un traitement adapté est prescrit :
- Pneumonie bactérienne : traitement antibiotique, amoxicilline associée ou non à l’acide clavulanique, pristinamycine ou lévofloxacine et parfois clarithromycine ou ceftriaxone si le germe est résistant
- Pneumonie d’origine virale : traitement antiviral
- Pneumonie due à un champignon : traitement antifongique
- Un traitement antipyrétique (contre la fièvre) : ibuprofène ou paracétamol
- Un traitement contre la toux.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité