Infection dentaire sous une couronne : un risque de septicémie

Infection dentaire sous une couronne : un risque de septicémie©iStock

Il est fréquent que les patients se plaignent de douleurs sous leurs couronnes dentaires. Mais à quoi cela est-il dû ? Une infection dentaire est-elle à redouter et, si oui, y a-t-il un risque de septicémie ? Voyons tout cela ensemble.


Publicité
Publicité

En amont de la septicémie dentaire

Avant même de redouter une septicémie causée par une infection dentaire, les patients auront à s’inquiéter de la douleur qu’elle génère. Les douleurs dentaires survenant sous une couronne peuvent concerner aussi bien des dents vivantes que des dents dévitalisées. Dans le premier cas, même si un traitement dentaire a été correctement réalisé pour soigner une carie par exemple, la couronne a nécessité de retirer des couches d’émail de façon à ce qu’elle chapeaute parfaitement la dent. La dent s'en trouve donc fragilisée, ce qui peut entraîner des douleurs en présence de chaud ou de froid. Sur les dents dévitalisées, c’est en cas d’obturation incomplète du canal dentaire qu’une infection peut se développer. Au bout de plusieurs années, elle peut se réveiller et entraîner la formation d’un abcès à l’origine d’importantes douleurs.

Publicité

Risques de septicémie d’origine dentaire

Ce sont généralement les abcès dentaires qui génèrent le plus de douleurs, notamment à la mastication. Ils s’accompagnent d’une fièvre et d’une inflammation des gencives. Il est dans ce cas nécessaire d’intervenir rapidement pour éviter des complications. En effet, l’infection peut progresser et entraîner une destruction osseuse, une endocardite (atteinte cardiaque), une arthrite ou une sinusite. Ce n’est que dans des cas extrêmes qu’une septicémie peut survenir, ce qui reste assez rare.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité