Zona ophtalmique : les complications

Publicité
Le zona ophtalmique est un zona du visage qui touche l’œil et qui peut engendrer des complications très graves. En effet, le zona ophtalmique peut entraîner des lésions définitives de la cornée (surface de l'œil) ou de la rétine. Focus sur cette affection particulièrement dangereuse.
Publicité

5495261-inline-500x329.jpg© Istock

Zona ophtalmique, caractéristiques et symptômes

Le zona ophtalmique (qui représente 20 % de tous les zonas) reste une affection relativement rare, mais qu’il ne faut pas négliger. Elle touche environ 3 % de la population (30 000 individus par an), notamment des personnes fragiles et immunodéprimées de plus de 60 ans. Comme tous les zonas, le zona ophtalmique est une réactivation du virus de la varicelle et il est très douloureux. Il se manifeste par des douleurs au niveau du visage (front, ailes du nez, paupières et pommettes), généralement accompagnées de fièvre, de maux de tête et d’un important malaise. Au bout de trois jours, des vésicules pleines de liquides apparaissent sur les zones concernées et vont ensuite (environ une semaine plus tard) donner des croûtes qui démangent.

Publicité
Complications du zona ophtalmique

Les premières complications du zona ophtalmique sont d’ordre inflammatoire, avec un œil rouge et larmoyant évoquant une conjonctivite ou une kératite. Mais des complications beaucoup plus graves peuvent survenir, notamment lorsque la cornée est touchée. En effet, si le virus pénètre dans le globe oculaire, il va entraîner une inflammation qui provoquera une augmentation de la pression intraoculaire et, donc, un glaucome responsable d’une diminution irréversible de la vue. De même, si le virus atteint la rétine, il peut engendrer une paralysie et une cécité définitive. Bien que ces complications restent rares, il ne faut prendre aucun risque et consulter rapidement un médecin dès l‘apparition des premiers symptômes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité